QU’EST-CE QUE LA SOPHRO ANALYSE DES MEMOIRES PRENATALES, DE LA NAISSANCE ET DE L’ENFANCE ?




« Je ne suis pas un corps qui abrite une âme, je suis une âme qui a une partie visible appelée « corps ».


« L’amour de soi favorise et même permet, autorise, l’amour des autres. Il m’apparaît qu’au lieu de s’opposer, ces deux aptitudes ne font qu’un, ne sont que la même déclinaison d’une même capacité : celle d’ouvrir son cœur et d’aimer, à commencer par la personne que nous connaissons le mieux et dont nous sommes le plus proche, nous-mêmes. »



« La liberté n’existe que lorsque l’amour est là. Celui qui se donne totalement, qui se sent libre, aime infiniment. Et celui qui aime infiniment se sent libre. »

Paulo COELHO



LA SOPHRO ANALYSE DES MEMOIRES PRENATALES, DE LA NAISSANCE ET DE L’ENFANCE est une révolution thérapeutique, qui permet d’éclairer les causes profondes des stratégies limitantes de notre vie et plus particulièrement celles qui ont été élaborées dans la vie intra-utérine.

La libération de ces empreintes propulse cette méthode au rang des avancées majeures en psychothérapie.

Il s’agit d’un processus complet, qui libère en sécurité les vraies racines des souffrances où qu’elles se trouvent : mémoires du passé, prénatales, du moment de la naissance, de l’enfance, de la généalogie.

La Sophro Analyse permet à chacun d’aller exactement là où il en a besoin pour changer les croyances qui sous-tendent tout son mode de fonctionnement, et opère un dénouement rapide et efficace pour installer en quelques mois une dynamique nouvelle de renaissance.

Chaque séance est libératrice et ses effets s’inscrivent immédiatement dans le quotidien.

Elle mène à une ouverture de cœur et de conscience pour se réconcilier avec soi, avec les autres, et avec la vie.

« En amour, chacun est responsable de ce qu’il éprouve et ne peut en blâmer l’autre. C’est cela la véritable expérience de la liberté : avoir la chose la plus importante au monde, sans la posséder. »



LA VIE INTRA UTERINE

« Depuis une trentaine d’années, la recherche portant sur la vie intra-utérine a beaucoup évolué. Des psychiatres, des médecins, des thérapeutes, ont observé chez leurs patients des revécus très précis de naissance, de vie prénatale, ou même de conception, qui les ont amenés, parfois malgré leurs fortes réticences, à élargir leur vision du développement émotionnel et psychologique de l’être humain et à considérer que la vie intra-utérine laisse en nous des traces profondes.


Nous venons au monde déjà porteurs d’une histoire qui laisse en nous une empreinte d’autant plus forte qu’elle est ignorée. »

Caroline RAIEVSKI

Si la vie intra-utérine est le premier théâtre de la vie, où l’embryon et le fœtus hypersensibles, marqués par des empreintes qui les bouleversent, fondent les croyances les plus fondamentales de leur vie à venir, le temps de la pré-conception est également exploré par la SOPHRO ANALYSE.



L’ENFANT INTERIEUR

En chacun de nous vit "l’enfant intérieur", celui que nous avons été et qui demeure souvent caché, meurtri. Le rencontrer nous rend le contact jadis interrompu par tous les événements et tous les conditionnements qui nous ont amenés à l’adulte que nous sommes aujourd’hui. Parfois, cette rencontre entre l’adulte et l’enfant intérieur est immédiate et joyeuse, parfois, il y faut du temps. Un temps nécessaire pour arriver enfin à l’aimer.

Dans nos sociétés, bien souvent, devenir adulte signifie oublier l’enfant joyeux, heureux, simple et généreux, spirituel, que nous étions. L’amour que nous serons capable de porter à notre enfant intérieur sera la clef de notre réalisation.

L’incapacité à être heureux qui nous étreint souvent malgré les masques que nous avons appris à porter, prend sa racine dans les souffrances de l’enfant intérieur : abandon, tristesse de ne pas être désiré, reconnu ou accepté.




Rien ne pourra combler cette incapacité tant que nous gardons au plus profond de nous ces blessures initiales.







La rencontre et le travail avec l’enfant intérieur est une puissante approche de connaissance de soi qui permet de contacter l’essence la plus naturelle et la moins conditionnée de notre être. Dans ce processus, nous retrouvons l’être savant et serein que nous avons tous été à notre naissance. Et nous retrouverons également les événements et situations qui nous ont amenés à développer des stratégies de survie dans notre enfance afin d’obtenir l’amour, l’attention ou la reconnaissance.



En parcourant ces événements, nous prenons conscience à la fois des blessures qui résonnent encore à l’intérieur de notre être et les conditionnements que ces blessures ont provoqué, nous conduisant à développer des comportements et à plaquer des masques qui sont ensuite devenus notre personnalité.



Cet être blessé qui palpite sous ces masques que nous continuons à porter adulte, c’est l’enfant intérieur. Le reconnaître, l’entendre, comprendre où s’est nichée la souffrance nous permettra de soigner la souffrance de l’adulte.


Car la dimension de l’enfant intérieur demeure en nous, et nous pouvons retrouver sa capacité d’aimer inconditionnellement et d’être parfaitement heureux indépendamment des circonstances extérieures.







Cette dimension de notre être connaît parfaitement la solution à toutes nos difficultés.



L’AME ET LA VIE

Professant la liaison de l’âme au corps, JUNG, posant l’âme en premier, finit par comprendre les maladies mentales comme des pathologies de l’âme. Il comprend la maladie comme un accident de l’âme, et il accompagne dans sa profondeur son patient en considérant que sa "folie", ou sa souffrance ne le retranche pas des hommes mais qu’elle raconte, en quelque sorte, comme à ciel ouvert, l’histoire du mal-être qui nous marque tous, la "chute" de notre âme en dehors de son domaine.

Toute expérience de l’âme ne peut être comprise que de l’intérieur, et ce serait la trahir que de vouloir l’expliquer par autre chose qu’elle-même.

Si l’âme existe réellement, elle est toujours présente dans toutes les circonstances de la vie. Elle en colore les moments, elle en inspire les étapes, elle en guide les développements, elle est le principe de la vie.

"L’âme de l’homme
Est semblable à l’eau ;
C’est du ciel qu’elle vient,
C’est au ciel qu’elle monte,
Et il lui faut redescendre sur terre
En un changement éternel"
.
GOETHE



LES OUTILS

La SOPHRO ANALYSE est une approche thérapeutique qui s’appuie sur la SOPHROLOGIE, l’ANALYSE TRANSACTIONNELLE, la PROGRAMMATION NEURO LINGUISTIQUE (PNL) et la PSYCHOGENEALOGIE :



o LA SOPHROLOGIE, ensemble de pratiques de respiration, relaxation/sophrologie, visualisation, qui amènent à vivre le présent en pleine conscience et qui, en harmonisant le métabolisme, libèrent le cerveau de la tension musculaire et organique pour révéler la place des émotions dans le corps, et les libérer.



o L’ANALYSE TRANSACTIONNELLE, par l’observation du monde intérieur et de ses fonctionnements, amène à mieux percevoir les messages restrictifs, les modes limitants, la vision cristallisée sur soi, sur les autres, sur le monde, et la relation figée où nous restons en souffrance, pour installer de nouvelles compréhensions.

JPEG - 55.3 ko




o LA PROGRAMMATION NEURO LINGUISTIQUE éclaire nos systèmes de croyances conscientes et inconscientes à travers la façon dont nous les verbalisons. Elle propose un ensemble d’outils simples et puissants qui permettent à chacun d’atteindre sa réalisation personnelle dans le respect de soi-même et celui d’autrui.




o LA PSYCHOGENEALOGIE nous renseigne sur ce qui, dans l’histoire de notre famille, peut influencer notre vie, nos relations, notre travail, notre réussite, ou ceux de nos enfants. Elle éclaire les liens cachés et les événements qui sont à la racine des limitations présentes dans le système familial et donne les clefs pour s’en libérer.

Espace privé /// Réalisation : CréaQuercy